Eco-pâturage à l’Université Paris-Sud

 

Ecopâturage à l'Université Paris-Sud : une chèvre des fossés

Chèvre des fossés

          Dans le cadre de la politique de l’établissement en matière de développement durable, un éco-pâturage vient d’être mis en place sur le campus universitaire de Bures-Orsay-Gif par le service Environnement et Paysage de la direction du Patrimoine. Un troupeau constitué de sept chèvres des fossés est arrivé fin mai pour pâturer les espaces prairies.

Dotée de 270 hectares d’espaces verts, l’Université Paris-Sud est engagée dans une démarche de développement durable, notamment à travers le dispositif « Paris-Sud université verte ».

Depuis le 27 mai 2013, l’Université Paris-Sud accueille sept chèvres pour réaliser de l’éco-pâturage. Cette technique alternative de gestion des espaces verts se substitue à la tonte ou au fauchage et présente un caractère durable et écologique. L’éco-pâturage favorise le retour de la biodiversité floristique et faunistique (cortège de plantes, insectes, oiseaux …), facilite la gestion des espaces verts, réduit les déchets végétaux, mais également valorise et anime des espaces délaissés.

Cet entretien écologique est réalisé à l’aide d’animaux tels que les chèvres, les moutons ou encore les chevaux et les ânes. Il participe ainsi à la conservation et la valorisation d’animaux rustiques délaissés par l’élevage intensif. En effet, la chèvre du fossé, accueillie sur le campus de Bures-Orsay-Gif, est une race de chèvre en voie de disparition. Sa valorisation par l’éco-pâturage permet donc à cet animal de retrouver une place dans l’écosystème et à la race de prospérer. Les animaux ont été fournis par Alain Divo, fondateur de la société Ecoterra, activement impliqué dans cette démarche de sauvegarde des races rustiques françaises.

Cinq enclos équipés chacun d’un abri ont été mis en place par les jardiniers de l’Université Paris-Sud. Les sept chèvres des fossés y seront installées alternativement.

L’Université Paris-Sud dispose du plus grand campus de France avec 2 700 000 m2 de patrimoine environnemental intégré dans un cadre exceptionnel contenant des espèces rares constituant un jardin botanique classé. Soutenu par la Fondation Paris-Sud Université à l’occasion des 40 ans de l’Université, le projet « Université verte » permet de renforcer l’engagement de Paris-Sud à s’investir durablement en faveur de l’environnement. Les actions menées dans ce cadre sont pilotées par Pr. Jane Lecomte, chargée de mission Environnement pour Paris-Sud.

Contact Presse :
Université Paris-Sud
Cécile Pérol
01 69 15 41 99
06 58 24 68 44
cecile.perol[at]u-psud.fr